Accueil  •  Contact DOUCHKA  •      Retour comédiennes 50/60 ans  •  Retour Chanteuses       

DOUCHKA

 

 

 

 

- Comédienne/Artiste/Chanteuse/Auteur/Compositeur
- Danse Classique (professionnel)
- Chant Contemporain (professionnel)
- Instrument Piano (professionnel)

En Bulgare, BOJIDARKA signifie Don de Dieu. C’est le vrai prénom de cette
éblouissante jeune femme, née de l’amour de deux grandes étoiles : PASCALE PETIT,
actrice aux 45 films et GIANI ESPOSITO, acteur (35 films), dessinateur, poète et
chanteur. Meilleur prénom ne pouvait lui être donné : la grâce, la gentillesse et la bonté
d’âme sont ses traits principaux.

Initiée dès sa plus petite enfance à la musique par son grand-père, VINCENT PETIT,
chef d’orchestre et compositeur, elle est ainsi prédestinée à une carrière artistique.
Douée d’une belle voix de mezzo-soprano, elle travaille très tôt le chant, la danse, l
e piano et la comédie. De plus, sa grande beauté la conduit vers l’agence ELITE, où,
à l’âge de 12 ans et du haut de ses 168 cm elle devient mannequin, tout en poursuivant
ses études.

À 19 ans elle est choisie par la Compagnie WALT DISNEY et enregistre des dizaines
de disques sur tous les personnages de la célèbre compagnie. Elle est couronnée de
disques d’or (8 millions de disques vendus) et d’une nomination aux Victoires de la
Musique en 1986. Au sommet de la réussite, au firmament de la popularité, elle marque
une pause dans sa carrière de chanteuse pour se consacrer au plus beau métier du
monde, celui de maman.

En un peu plus de 3 ans elle mettra au monde 3 beaux enfants, Victoria, Gianni et
Andréa, encore une prouesse !

Pendant cette période, Doushka se consacre également à l’écriture et publie un recueil
de poésie « L’Alchimie d’Aimer » (Éditions Les Belles Lettres), préfacé par Francis
Lalanne. Elle prend ainsi une place méritée dans la République des Belles Lettres.

Aujourd’hui, avec cet album éponyme « BOJIDARKA », dont elle a écrit les textes,
Doushka confirme son talent d’auteur et exprime, au travers de 14 chansons, sa vraie
personnalité de femme, de mère et de « guerrière samouraï». La musique est signée
Laura Marciano, compositeur à succès, avec qui s’opère une véritable alchimie
artistique.

Voici donc dans son dernier CD, produit par la dynamique firme TRIBAL EMOTION,
une nouvelle artiste, épanouie, complète, sans artifices, ni étiquettes, ni faux semblants

Telle qu’elle est dans la réalité, elle nous livre ses états d’âme et ses sentiments
spirituels les plus lumineux. On s’en rendra compte à l’écoute de ses chansons,
Doushka est une artiste avec une sensibilité à fleur de peau qui a connu aussi bien
le grand succès que les plus dures épreuves de la vie.

Sa carrière s’enrichira tout au long de l’année 2009 de nombreuses prestations
publiques nationales et internationales (galas, théatre, actions humanitaires) et d’un
projet qui rend hommage aux sublimes chansons de son papa, GIANI ESPOSITO
(Le Clown, Paris désert, Le Rossignol Ming et plus de 50 autres chefs d’oeuvre de
poésie et de sensibilité). La dernière chanson de l’album est intitulée « GIANI », et
Doushka, en écrivant paroles et musique, y chante son père, bien trop tôt disparu
(elle n’avait que 10 ans) avec une tendresse poignante et bouleversante. Cette force
émotionnelle laisse présager de l’évolution de son inspiration vers un enracinement
définitif aux chansons à texte, comme ce dernier CD nous en offre un puissant premier
exemple.

Au théatre, elle a joué cette année aux côtés de PATRICK TOPALOFF dans une
pièce intitulée « Le Phénix », qu'on verra à la télévision, où elle assure le premier rôle,
et incarne 2 personnages en 1 (Sacha Boyer et arion Delorme).
Doushka esposito est une artiste très aimée et profondément ancrée dans la
conscience affective populaire.
Voici en retour, et pour nous tous, le don passionné de son coeur…